Bilan de Mai

7 juin 2017


Hellooo tout le monde ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour le bilan du mois de Mai. Bon j’avoue que je suis un poil en retard par rapport au dernier bilan, mais on va dire qu’on a rien vu 😂🙈



IN MY MAILBOX


Alors ce mois-ci, je pensais vous dire que j’avais craqué, fait de nouvelles acquisitions … Mais non même pas ! Je n’ai rien acheté, et je n’ai accepter aucun SP pour réussir à finir ceux que j’ai déjà. Du coup ma PAL baisse petit à petit ^^.



MES LECTURES






MES CHRONIQUES






ZOOM SUR LES CHIFFRES



Ma PAL : 139
Twitter : 499
Instagram : 259
Le blog : 12

Ici on ne dirait pas que ma PAL baisse ( un peu, un tout petit peu ^^ ) , mais une amie m’a gentiment prêté The score et The Goal, du coup ils n’étaient pas dans ma PAL ^^



BLA – BLA


Et bien j’ai l’impression que ce bilan va être le plus court que je n’ai jamais fait ! Je n’ai pas grand-chose à dire en ce moment si ce n’est que je suis en plein dans mes révisions et j’essaye de lire de temps à autres. Ce qui explique aussi que je sois très très peu présente sur les réseaux. Les deux prochaines semaines seront pour moi décisives ! Je n’ai jamais été si proche du BAC. Et jeudi ce sont les résultats d’APB, autant vous dire que je stresse à fond. J’aimerai vraiment être prise au premier tour pour mon premier voeux, comme ça je serai plus sereine et je n’aurai pas a y penser pendant le BAC, ça m’enlèverai un poids de taille.

Sinon en ce moment je suis en train de faire la conduite … C’est pas easy au début, mais je ne perds pas espoir, avec beaucoup de patience on va finir par y arriver ^^

Et aussi ! Je tenais a vous remercier parce que c’est juste incroyable, au moment où j’écris cet article, on a presque passer la barre des 500 abonnés sur Twitter ! ( 499 pour être exact ) Et c’est juste énorme pour moi. Je comptais vous faire un concours pour les 1 an ( et demi ^^ ) du blog, et pour les 500 abonnés sur Twitter, mais c’est arrivé beaucoup plus vite que prévu. Je pensais avoir le temps de m’en occuper pendant les vacances après le BAC. Du coup, dès que j’ai fini toutes mes épreuves ( c’est à dire le 22 ), je vais me mettre à rechercher activement les lots du concours, et je vais vous organiser tout ça !





Je voulais vous remercier pour tout ce que vous m’avez apporter depuis le début de cette aventure !
Je vous souhaite tous le bonheur du monde 😘

The Goal - Elle Kennedy

5 juin 2017

Titre : The Goal
Auteur : Elle Kennedy
Saga : Off Campus
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Nombre de pages : 475
Format | Prix | : Broché | 17€ | Ebook | 9,99 € |
Disponible ici : Amazon | Fnac


Ce livre est un tome 4, le résumé ainsi que la chronique peuvent potentiellement vous spoiler le tome 1, 2 et 3.


Calandar Girl Février - Audrey Carlan

4 juin 2017


Titre : Février
Auteur : Audrey Carlan
Saga : Calendar Girl
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Nombre de pages : 152
Format | Prix | : Broché | 9,95€ | Ebook | 5,99 € |
Disponible ici : Amazon | Fnac

Ce livre est un tome 2, le résumé ainsi que la chronique peuvent potentiellement vous spoiler le tome 1.

13 Reasons Why ▶

21 mai 2017






Hellooo tout le monde, j'espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’une série. Alors si vous êtes un peu sur les réseaux sociaux, vous avez déjà dû en entendre parler. Il s’agit de la série 13 Reasons Why.




Je vous préviens tout de suite, cette article ne sera qu’un minimum construit et je risque fort probablement de partir un peu dans tous les sens. Ce ne sera pas une chronique détaillée comme j’ai pu le faire pour d’autres séries. Mais pour celle ci, je n’ai pas envie de faire comme d’habitude, parce que cette série n’est pas comme d’habitude. Alors voilà, je vais parler un peu avec vous. Vous dire ce que j’ai ressenti, ce que je pensais, mes craintes … En fait, je vais parler ici avec vous de la même manière dont je parle avec mes amis quand je leur recommande cette série.

Alors voilà, cette série, ça fait pas loin d’un mois que je l’ai terminé. Je l’ai vu presque a sa sortie et autant dire qu’elle ne m’a pas laissé indemne. Avant même que je ne la commence, je savais que j’allais vous faire un article uniquement consacré à cette série, pour le thème qu’elle aborde … Mais vous devez vous demander pourquoi je ne vous en ai pas parlé plus tôt. Et bien cette série m’a laissé sans voix. Et franchement je n’arrivais déjà pas à dire ce que je ressentais, alors je ne savais même pas comment vous l’écrire. Et je suis réellement restée là, comme une conne quand le dernier épisode était fini « Ha ok, bon bein faut bouger maintenant cocotte », pendant une demie heure, sans bouger, en train de digérer ce que j’avais vu depuis le début de la série. Je voulais vous faire ressentir la puissance de cette série tout en vous donnant envie de la regarder et en sachant quoi vous écrire. Et me voilà, presque un mois après, j’ai posé mes idées. J’en ai parlé avec d’autres gens, un peu autour de moi, j’ai lu/écouté l’avis des copines qui l’avaient déjà vu. J’ai aussi demandé à ceux qui sont en train de la commencer ceux qu’ils en pensaient maintenant, parce que croyez moi, il y a un avant / après 13 reasons why !

Et je dois dire que c’était super marrant de voir ce que les gens en pensaient. De voir quels personnages ils aiment, ceux qu’ils n’aimaient pas … les personnages qu’ils n’ont même pas remarqué alors qu’ils ont toute leur importance dans l’histoire et qu’on le découvre après … Et je dois dire qu’il y a des choses qui reviennent régulièrement comme « Moi je suis sûre qu’en fait elle n’est pas morte, elle va réapparaître à la fin tu vas voir ». Alors voilà, vous pensez ce que vous voulez, et je ne vous spoilerai pas, je ne vous dirai pas si elle est morte ou pas. Mais je trouve ça super drôle qu’au début, beaucoup de gens pense ça.

Le sujet principal ici est le suicide d’Hannah. Je trouve ça très audacieux qu’une série est pour unique visée de parler du suicide d’une adolescente. Et c’est peut-être pour ça que cette série marche autant ( c’est tout de même la série Netflix Original la plus vue ! ). L’adolescence c’est une période qui touche tout le monde. C’est un rite obligatoire. Et c’est pour ça que cette série touche tout le monde ! Parce que tout le monde passe par là un jour ou un autre. Et ce n’est pas non plus le genre de série qui idéalise tout le monde. Non ! Ici il n’y a aucun cache. Et ça c’est vraiment la force majeur de la série. Ils nous montrent tout, mais tout sur tout. Les scènes vous mettent mal à l’aise ? C’est fait exprès ! Et si vous ne supportez pas, et bien détournez le regard, mais 13 Reasons Why vous montre la vie telle qu’elle ! Et ça c’est vraiment vraiment top, parce que oui, ça peut-être un point faible ( c’est pour ça que je la déconseille aux personnes très jeunes et/ou trop sensibles ) , oui il y a des scènes où vraiment on est pas bien. Et alors ? On est humain non ? Et si on se sent mal a de tels moments, c’est que si un jour on y est confronté, on réagira. Parce que certes il y a des choses dures à voir, mais il y a aussi des scènes de harcèlement qui sont pour moi inadmissibles ! Et dans ces moments là je n’avais qu’une envie c’est de passer à travers mon écran pour étriper la personne qui faisait subir ça.

Parce que oui, le suicide, ce n’est pas une idée qui vous pousse dans la tête du jours au lendemain. Et lors de adolescence, la majorité des suicides sont dues à du harcèlement. Il y a des gens à qui j’ai parlé, qui ne voyaient pas pourquoi certains personnages avaient des cassettes, parce que pour eux ils n’aveint rien fait. Mais ce qui pousse au suicide, c’est plein de petites choses. Et cette série est vraiment géniale pour ça, elle met en valeur tous les petits problèmes qui en deviennent des plus gros et qui pèsent plus lourds qu’ils n’aurai jamais du. Parce que c’était une petite blague pour la personne qui la faite, pour la personne qui la subit ça n’est pas forcément très drôle. Alors oui, il y en a qui en rajoute des caisses pour attirer l’attention des autres vers eux. Mais ils y en a d’autres, beaucoup d’autres qui essayent de se faire le plus petit possible et qui prennent sur eux au maximum. Et un jour, la limite de tolérance est dépassée. Et ce sont ces personnes là qui en viennent à se suicider.

Comme vous le savez probablement, il y a un livre 13 Reasons Why de Jay Asher. C’est d’ailleurs de ce livre qu’est tiré la série. Mais franchement, je ne sais pas si je vais le lire. Croyez moi, j’ai envie de le lire, mais je ne sais pas si un jour j’en serai capable. J’ai le défaut d’absorber énormément les émotions des personnages et d’autant plus quand je lis. Cette histoire est relativement sombre et je ne sais pas si honnêtement je serai capable de la lire sans que ça ne me brise le cœur encore plus que la série me l’a brisé.

L’idée des cassettes est une super bonne idée parce que c’est un format qui n’a pas encore été exploité. Et je trouve ça super intéressant.

Au début j'ai commencé à voir les épisodes tranquillement, et plus on avançait dans l'histoire plus j'avais envie d'arriver a la fin, mais en même temps, plus on avance plus on voit des choses affreuses ... Cette série est vraiment hyper addictive !

Ensuite les personnages, parce que depuis le début, je ne vous ai toujours pas parlé des personnages. Alors c’est simple, ils sont à l’image de la série ! Ce sont de jeunes acteurs mais qui jouent extrêmement bien, et vraiment à la perfection leurs rôles. Ils nous mettent vraiment dans la peau des personnages. En plus de ça, Clay est hyper attachant. Mais en fait, vous savez quoi ? Je ne vais pas vous parler des personnages, parce que j’ai envie que vous les découvriez, que vous appreniez à les connaître. Que vous découvriez leur cassette, chacun leur tour. Que vous découvriez chacune des cassettes une à une jusqu’à la dernière.

Il y a aussi tout un travail de colorimétrie qui a été fait autour de cette série qui est très important et très bien réalisé. Dans les scènes des cassettes, quand Hannah est là, elles ont des couleurs plutôt chaudes, plutôt accueillantes. Et puis les autres scènes, celles sans Hannah sont froides, sans cœur. Et ça, j’avoue que je n’y avait pas vraiment prêter attention au début, et puis quelqu’un me l’a fait remarqué et je m’en rend beaucoup plus compte.



Alors voilà, je ne sais pas trop comment clôturer cet article. Je ne peux que vous conseiller de regarder cette série. Pour moi cette série devrait être vue par tous, et presque j’aimerai qu’elle soit diffusée dans les collèges et les lycées parce que ce sont des images qui marquent les gens au fer rouge. C’est comme lorsque j’ai fini la série, je ne sais plus quoi dire. Mais voilà, si vous n’avez toujours pas vu cette série, lancez-vous absolument ! Et si vous l’avez déjà vu ou êtes en train de la voir, n’hésitez pas à m’envoyer un MP pour me dire ce que vous en avez pensé, où en est votre avancée … Et ça me ferai énormément plaisir de pouvoir parler de cette série avec vous.



Alors voilà, n’oubliez pas qu’il y a des gens autour de vous, que vous n’êtes pas seul. Si vous le souhaitez vous pouvez venir me parler quand vous voulez, de tout et de n’importe quoi. Parce que des fois, ça fait du bien de tout simplement vider son sac.



Il y a une dizaines de personnes tous les jours qui mettent fin à leur vie en France. Ce sont des dizaines de trop ! Il y a plus d’une personne sur trois qui se fait harceler. Vous trouvez ça normal ? Moi non ! Alors réagissez et vous sauverez peut-être une vie sans même vous en rendre compte. Parce qu’un sourire, rien qu’un petit sourire, c’est déjà une perche de tendu et ça peut être le premier pas vers une personne qui a besoin d’aide. Ça ne nous coûte rien, mais si on ne les aide pas, ça peut leur coûter la vie.

Même les rhinoséros pleurent parfois - Marie-Josephe Faure

10 mai 2017

Titre : Même les rhinocéros pleurent parfois
Auteur : Marie-Josephe Faure
Auto-édition
Nombre de pages : 254
Disponible ici
Résumé :
D’après une histoire vraie, la vie dans toute sa mesure, tour à tour brutale et drôle.
Les répercussions de la Seconde Guerre mondiale au cœur des familles, l’évolution de la société, les rapports hommes-femmes, vus avec des yeux d’enfant, avec un sens aigu de l’observation et du ressenti.
Le cahin-caha de l’enfance, les violences conjugales, la maladie, la spirale des dettes, rien ne parviendra à mettre à terre notre héroïne. 
C’est une femme maintenant. Mais c’est une femme qui veut rester, coûte que coûte, une fille. Une fille sous la seule influence de la dictature du grand maître de l’esthétique.
D’expériences « beauté » cocasses en de furtifs lâcher-prises, finalement cette femme ne renonce jamais.
Résister par tous les moyens. Encaisser. Faire comme si tout allait bien.
Maître dans l’art du camouflage, dans l’art de porter le masque, mi caméléon mi Commedia dell’arte, l’auteur, tour à tour, se laisse prendre au piège des apparences et le dénonce. 
Pourtant aucune hypocrisie dans ce texte, écrit avec une sincérité touchante.
C’est le récit d’une femme qui doit parfois tricher dans un seul but : rester fidèle à son serment.
Ce récit poignant vous propose de suivre le parcours semé d'embûches d'une femme qui ne cesse jamais de se battre.




- Sorry sorry mais aujourd'hui la chronique est très courte mais je n'étais vraiment pas inspirée -

 Je tiens à remercier Marie-Josephe Faure qui ma permis de découvrir un petit bout de son histoire à travers son livre.





On va suivre Marie-Josephe pendant une bonne partie de sa vie. Que ce soit quand elle est petite, ou plus grande lorsque qu'elle est devenu maman. On va la suivre un peu partout à des moments clés de sa vie.



Et franchement, je suis septique et mitigée. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais à vrai dire, découvrir la France d'avant, la France d'après guerre. Et pendant plus de la moitié de l'histoire on suit son divorce et les multiples allés et retours au tribunal parce qu son ex ne fait rien pour faciliter les choses.

J'avais plus l’impression de lire un journal intime où l'auteur a confessé une bonne partie de sa vie. Mais est-ce que je peux reprocher ça à un roman autobiographique ? Je ne pense pas.

Il n’empêche que la plume de l'auteur est très agréable. Mais je me suis bien ennuyée pendant plus de la moitié du roman. Et pourtant la vie du personnage a tout pour que je m'attache, elle a le cancer, sa mère est alcoolique, son père est violent, le père de son enfant une vrai ordure, elle est victime harcèlement que ce soit moral ou physique ... Et franchement elle mérite le respect pour tout ce qu'elle a vécu ! Et on voit bien que les rhinocéros ont la peau dure. Mais je suis passé complètement à côté. Je ne saurais expliquer pourquoi ... Peut-être que ce roman conviendrait plus a une personne plus âgée que moi, qui a vécu a la même époque.




Je ne sais trop quoi penser de ce livre, qui était tout de même agréable à lire. Le genre autobiographique est loin d'être dans mes favoris, c'est peut-être ça qui a joué dans cette lecture. Je n'en sais trop rien. Si vous l'avez lu dites moi ce que vous en avez penser. Je tiens tout de même à dire que le personnage a été très forte et très courageuse parce qu'elle en a vu de toutes les couleurs.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...