The Goal - Elle Kennedy

5 juin 2017

Titre : The Goal
Auteur : Elle Kennedy
Saga : Off Campus
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Nombre de pages : 475
Format | Prix | : Broché | 17€ | Ebook | 9,99 € |
Disponible ici : Amazon | Fnac


Ce livre est un tome 4, le résumé ainsi que la chronique peuvent potentiellement vous spoiler le tome 1, 2 et 3.


Résumé :
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a qu'une nuit à lui offrir, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer lorsque Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina qui, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?










Voilà, ça y est, j’ai terminé la saga off camus avec je dois l’avouer un petit pincement au cœur. J’ai adoré les garçons, leurs façon de penser et d’être parce qu’ils sont sans prise de tête. Même si mon binôme préféré reste Garrett et Hannah, j’ai adoré passer du temps avec tout les autres.




Dans ce dernier tome on va suivre Sabrina et Tucker. On termine le troisième tome avec un Tuck qui annonce sa paternité, autant dire que je n’avais qu’une envie, connaître la suite. J’étais très surprise en commençant ce dernier tome bien avant la "déclaration" de John. On commence dans le bar lors de la première rencontre entre John et Sabrina. Et je ne comprenais pas trop pourquoi on ne reprenait pas là où on les avait laissé.

Et en fin de compte, c’est une bonne chose. On va pouvoir suivre leur histoire dès le début, et comprendre où était Tucker toutes ces soirées où on ne savait pas où il était.

Mais on va aussi revivre la mort de Beau, et je dois dire que ça m’a beaucoup plus touché ici que dans le tome de Dean ( alors que pourtant c’était un de ses meilleurs amis ). Là, on voit vraiment la mort de Beau sous un autre angle, parce qu’il était l’ami de John mais aussi un très bon ami de Sabrina. Et on voit vraiment Sabrina qui perd complètement espoir parce que Beau c’était vraiment quelqu’un de bien et qui comptait beaucoup pour elle. En plus sa sœur est une fille tellement gentille et qui aimait son frère d’un amour pur et sincère. Et je trouvais ça hyper touchant, beaucoup plus qu’avec Dean. Dean a noyé son chagrin dans l’alcool. Dean a anesthésié la douleur de son cœur et nous a anesthésié par la même occasion.

Lorsque j’ai terminé le troisième tome, je me suis beaucoup demandé ce que l’auteur avait prévu pour son histoire et surtout pourquoi elle avait choisi Sabrina. Très clairement au début du quatrième tome je ne l’aimais pas beaucoup ( vois pas du tout même ). Et puis avec le temps, on apprend a la connaitre, et on la comprend de mieux en mieux. On comprend sa nonchalance avec Dean … Et puis finalement je me suis habituée à elle, à son quotidien qui est loin d’être facile.

Il n'empêche que j’ai trouvé ce dernier tome un peu long, certes il est plus long que les autres, mais je l’ai trouvé moins addictif. Et fait il ressemblait plus a Tucker, il est posé et prend le temps de réfléchir. Et peut importe la décision que prendra Sabrina, il la soutiendra. Et j’ai trouvé que Tuck était plus posé, plus réfléchi, plus adulte en fait que ses colocataires ( finalement ce tome lui ressemble énormément au niveau de l'écriture et de la personnalité ).





Bon, je vais peut-être m'arrêter là parce que je pourrai vous parler des garçons pendant un long moment tellement j’ai passé de bon moments à leurs côtés. Je ne peux que vous conseiller cette série ! J’ai adoré tout les tomes même si The Deal reste mon préféré de tous.




Tout compte fait, nous sommes une bande de gens heureux.
Parfois, ça m’inquiète d'être trop heureuse, mais il me suffit de rendre visite à Nana pour me remettre les idées en place. Nous sommes heureux parce que nous voulons l’être, parce que nous partageons nos émotions et notre énergie le mieux possible.
Autrefois, mon but, c’était de réussir. Je ne me rendais pas compte que la réussite, ce n’est pas les bonnes notes, les bourses ou les diplômes, mais les gens que j’avais la chance de côtoyer dans ma vie. En faisant le tour de la pièce, j’ai envie de prendre chacun d’entre eux dans mes bras pour leur dire à quel point je les aime et les remercier de me donner leur amour en retour.
Parce que c’est l’amour, le but ultime. Ce n’était pas ce que je cherchais, mais c’est celui que j’ai eu la chance, une chance incroyable, de pouvoir atteindre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...